Actualité | La vie de la Maison de la Négritude |
2016
 
menu_maison_negritude
Photothèque Maison de la Négritude


Les travaux

En cette année 2016, la Maison de la Négritude et des Droits de l'Homme poursuit sa mue. Après les travaux de peinture effectués durant la fermeture annuelle -la salle consacrée à l'actualité des violations des droits de l'homme a été entièrement repeinte- , un chantier de jeunes volontaires internationaux s'est attaqué au pavage de la cour durant l'été.

Les visites

Outre  Madame Dufay, Présidente de la région Bourgogne/Franche-Comté qui a "découvert avec émotion ce lieu d'apprentissage à la fraternité", nous avons également accueilli Monsieur le Recteur d’académie en présence de Madame la Directrice du service académique et de Monsieur l’inspecteur pédagogique régional. Ils étaient accompagnés par  une classe du collège V.Schoelcher de Champagney.

Monsieur le Sous-Préfet de l'arrondissement de Lure nouvellement nommé nous a également rendu visite à deux reprises.

Cette année encore, les groupes scolaires ont été nombreux. Les échanges lors de ces visites "obligées" liées au programme d'histoire sont souvent riches et certaines visites restent gravées car pleines d'émotion. Il en fut ainsi notamment lorsque les élèves de la section plasturgie du lycée du Haut-Bart (Alsace) ont offert une oeuvre réalisée par leurs soins sur la thématique de l'esclavage ou lorsque les élèves du collège des Marronniers (Rhône) ont déclamé des poèmes sur le thème de la négritude.

L
  oeuvre offerte par la section plasturgie du lycée du Haut-Bart

Les animations

L'année a été également marquée par de nombreuses animations dont voici le résumé en images. Nous remercions chaleureusement François Bresson pour les images prises lors de ces manifestations.

Embarquement immédiat pour l'Afrique

 

Un public réceptif aux contes racontés par Martine qui, cette année permettaient de partir à la découverte des animaux d’Afrique

4 séances ont été proposées au jeune public. Leurs aînés n’ont pas été oubliés puisqu’ils ont pu participer à une initiation au djembé organisée en partenariat avec le secteur jeunes de la Communauté de Communes Rahin et Chérimont et animée par Madame Sabine Bavois, professeur d’éducation musicale.

La Commémoration du Voeu de Champagney:

 
 

Le traditionnel anniversaire de la rédaction du Voeu de Champagney le 19 mars a vu la présentation du conte musical de Jérôme de Brie "les derniers jours de Toussaint" grâce au concours du conservatoire Henri Dutilleux de Belfort. Les élèves des collèges Signoret, Rimbaud et Colucci ont ,en musique, retracé le parcours hors norme de Toussaint Louverture, ancien esclave devenu général d'armée française et gouverneur de Saint-Domingue mort au Fort de Joux.

la journée nationale de mémoire de la traite, de l'esclavage et de leur abolition:

 
 

A l'occasion de la journée nationale des mémoires de la traite, de l'esclavage et de leurs abolitions , le 10 mai, l'accent a été mis sur l'actualité de l'esclavage avec  une conférence animée par maître Brisson, du Comité Contre l'Esclavage Moderne (CCEM) qui a  mis l'accent sur l'une des nombreuses formes d'esclavage : l'esclavage domestique

Un été placé sous la thématique de l'esclavage moderne

Parallèlement à la conférence donnée par Maître Brisson qui est également intervenu au collège Victor Schoelcher, une exposition sur cette même thématique a été inaugurée. Issue des collections du Musée Niepce de Chalon-sur-Saône, l’exposition réalisée par Raphael Dallaporta,  jeune photographe, lauréat de plusieurs prix internationaux dénoncait des situations insupportables. Elle a été présentée de mai à juillet. Elle  tirait sa profondeur de son refus de verser dans le sensationnalisme en présentant des images froides et distantes de façades d’immeubles prises méthodiquement à Paris et en île de France (ce sont les lieux du crime). Elles venaient en contrepoint des textes écrits par Ondine Millot, journaliste à l’Express.   Ensemble, ils ont traduit le quotidien des esclaves domestiques marqué entre autres par des horaires démentiels,  la privation des papiers d’identité, la maltraitance.

L'exposition  Dallaporta a été suivie début août par "les nouveaux visages de l'esclavage" , qui offre un panorama des nombreuses formes d'esclavages à travers le monde afin de rappeler si besoin est que l'esclavage quoique aboli fait aujourd'hui encore  des millions de victimes. Cette exposition acquise par nos soins sera itinérante à partir du 1er novembre 2016. Pour en savoir plus

Sous le feu des projecteurs:

Durant tout l'été, la Maison de la Négritude a bénéficié d'une large audience grâce à une émission sur France 3 franche -Comté, des interviews sur France Bleu et RCF et une série d'articles dans l'est républicain. Si vous les avez manqués, vous pourrez  les retrouver sur notre page  Facebook .

Des journalistes allemands et belges ont également été accueillis.

Plein succès pour  la nuit des musées et les journées du patrimoine:

Cette année encore, les visiteurs ont plébiscité les visites guidées proposées à l'occasion de la nuit des musées en mai et des journées du patrimoine en septembre.

La Maison de la Négritude hors des murs:

Le message de fraternité des habitants de Champagney a été diffusé bien au-delà des frontières de notre région grâce aux expositions temporaires qui ont circulé dans toute la France. Martine a d'ailleurs commenté deux d'entre elles en Haute-Vienne à Saint Junien à l'occasion des journées pacifistes organisées par la municipalité et l'association libre-pensée.


 
  Copyright © 2011 Maison de la Négritude et des Droits de l'Homme - Tous droits réservés
Réalisation Torop.Net - Site mis à jour avec wsb.sw4torop.net - Plan du site - Infos légales
 

Maison de la Negritude et des droits de l'homme de Champagney Logo Maison de la Négritude et des droits de l'homme