Actualité | La vie de la Maison de la Négritude |
2014
 
menu_maison_negritude
Photothèque Maison de la Négritude


remise du Voeu de Champagney à Monsieur le Consul

 

Accueil de Monsieur Evan G.Reade, consul général des Etats-Unis à Strasbourg, le 10 février

Monsieur le Principal du collège Victor Schoelcher de Champagney et son équipe pédagogique ont décidé d’envoyer en 2013 une délégation d’élèves et des représentants officiels à Washington et Charlottesville. Ce voyage était  l’aboutissement d’un projet  dont le fil conducteur était : les combats engagés par le  français Victor Schoelcher et par l’Américain Abraham Lincoln contre l’esclavage des Noirs et pour le respect des droits de l’Homme.

Le lundi 10 février, ils ont fait la restitution de leur voyage en présence de Monsieur le Consul Général des Etats-Unis. La Ville de Champagney et la Maison de la Négritude étaient invitées à cette belle cérémonie. Elle s’est déroulée ainsi:

- Accueil de Monsieur le Consul Général des Etats-Unis en présence de Monsieur Pinot, Principal du collège, de Monsieur Gérard Pelleteret vice-président du Conseil général, de Monsieur Gérard Poivey Maire de Champagney  et Conseiller général, de Monsieur René Grosjean président de la Communauté de Communes Rahin et Chérimont et de plusieurs représentants de l’Education nationale.

 - Présentation du projet de partenariat entre le collège Victor Schoelcher et le Bufford Middle School à Charlottesville par Monsieur le Principal

 - Témoignage des enseignants et des élèves ayant participé à ce voyage

-  Questions préparées par les élèves en anglais à l'attention de Monsieur le Consul Général

 -  Verre de l'amitié franco - américaine

A l’issue de cette cérémonie, Monsieur le Consul Général des Etats – Unis s’est rendu à la Maison de la Négritude et des Droits de l’Homme. Nous avons pu lors de la visite lui présenter ce lieu de mémoire autour de l’esclavage des Noirs qu’il ne connaissait pas. Ce fut un moment très émouvant pour lui comme le montre son témoignage sur  le livre d’or :

« 10 février 2014

A Monsieur le Maire Gérard POIVEY, à l’équipe de la Maison de la Négritude et des Droits de l’Homme et aux habitants de Champagney

C’est un grand honneur pour moi de visiter ce musée remarquable.  Je vous salue et je  vous félicite pour tout ce que vous avez fait pour  garder vivante la mémoire de cette terrible institution de l’esclavage et pour tout ce que vous faites pour faire connaître celle-ci aux jeunes et aux moins jeunes. Vous devez continuer le combat contre le racisme et l’intolérance. Le travail que vous faites ici contribue à rendre le monde meilleur.
Avec respect et gratitude
Evan G. Reade
Consul général des Etats-Unis d’Amérique »

Le compte-rendu de cette journée est à découvrir sur le site du consulat des Etats-Unis(en anglais )

Traditionnelle séance de contes africains, le 22 février

Comme à chaque séance, notre conteuse Martine a enchanté petits et grands avec ses histoires sur le thème de l'éléphant.

225ème anniversaire de la rédaction du Voeu de Champagney

Dimanche 16 mars, sous le soleil radieux, l'assistance commémorait le geste visionnaire et courageux des habitants de Champagney. Découvrez l'hommage aux champagnerots de 1789 auquel Monsieur le Maire associait Nelson Mandela, récemment disparu en cliquant ici

Accueil de représentants de la Fédération Française des Clubs UNESCO

le 18 mars dernier, Messieurs Lopez et Vielix, réprésentants de la fédération française des Clubs UNESCO étaient accueillis à la Maison de la Négritude.
Cette association loi 1901 de jeunesse et d'éducation populaire a pour objectif de développer une culture de paix et de diffuser les valeurs de l'UNESCO pour faire en sorte que ce monde d'interdépendance soit aussi un monde de dignité, d'équité et de solidarité. 
La Maison de la Négritude est un des plus anciens membres de ce réseau qu'elle a rejoint dès 1974. 

Séance de contes sur le thème des félins, le 22 avril 

Durant les vacances de Pâques, petits et grands ont découvert que le lion n'avait pas toujours été le roi des animaux. Le succès de cette animation a été tel qu'une deuxième séance a été proposé le 25 avril.

Journée nationale des mémoires de la traite, de l'esclavage et de leurs abolitions:

Depuis 2006, la journée du  10 mai est dédiée au souvenir des esclaves.

A cette occasion, après la commémoration qui s'est déroulée à la stèle du Voeu,  une nouvelle maquette acquise par la ville et présentant le navire négrier "l'Aurore" a été dévoilée à la Maison de la Négritude. Réalisée par un passionné de modélisme naval, cette maquette s'accompagne de plans permettant de mieux appréhender le principe d'une campagne négrière.

L'exposition temporaire sur le Code Noir a été également inaugurée. Elle décrypte ce texte de loi adopté par Louis XIV en 1685 qui, en 60 articles, régissait la vie de l'esclave de sa naissance (ou de sa captivité) jusqu'à sa mort.   D'où vient-il? Pourquoi a-t-il été réduit en esclavage? Le Code Noir n'en dit rien. Pour lui, un noir dans les colonies est esclave, c'est un bien qui peut être acheté, vendu, donné ou saisi. 
Si le Code Noir codifie la procédure d'affranchissement  et  impose  au maître quelques obligations  comme nourrir et vêtir son esclave, il prévoit surtout les punitions qui peuvent être infligées par le maître à l'esclave en cas de manquement à ses devoirs.  Il fut en vigueur jusqu'en 1848.

Eté pluvieux, visiteurs nombreux

L'été pluvieux a eu pour conséquence une fréquentation accrue de la Maison de la Négritude. Les visites guidées proposées tous les jours à 16 heures ont connu un franc succès. Il en est de même pour les contes africains proposés par Martine sur le thème de la girafe (29 juillet) et du serpent (26 août).

10 septembre: la Maison de la Négritude participe  au 20ème anniversaire de la Route de l'esclave à l'UNESCO

Le projet "la route de l'esclave"   a été lancé  par l'UNESCO à Ouidah(Bénin) en 2014.Connaître, éduquer, préserver et réconcilier tels sont les principaux objectifs de ce programme dont le but est d'étudier non seulement les itinéraires de cette deshumanisation mais aussi de faire le lien avec les cultures et identités nées de cette histoire.

Plein succès pour les journées du patrimoine

Une fois n'est pas coutume, les visiteurs  (près de 400 durant le seul week-end des journées du patrimoine) de la Maison de la Négritude ont pu grâce aux concours des Archives départementales de la Haute-Saône découvrir l'original du cahier de doléances de Champagney et du PV d'élection des députés de Champagney. Ils étaient le pivot de l'exposition "1789, les champagnerots ont la parole? Que demandent-ils dans leur cahier de doléances?"

Séance de contes africains, les 28 et 31 octobre

Plein succès pour la séance de contes africains sur le thème des instruments de musique africains : 2 séances ont du être programmées.  Près d'une quarantaine d'enfants on découverts faisant le balafon, le tam-tam, les maracasses, la kora… au travers la collection de la Maison de la Négritude.

Ensuite Martine, la conteuse  les a fait voyager au travers un conte africain intitulé  : « le tam-tam qui parle» où le héros, un lièvre appelé Diasson  est confronté à la famine. Mais le lièvre  qui,  dans les contes africains,  symbolise la ruse , eut l'idée de se présenter au village des hommes comme un musicien dont le tam-tam  parlait… 

Ce conte a été suivi « du tam-tam des animaux », et du  « le lièvre et son petit balafon »

Les enfants ont pu ensuite fabriquer et décorer eux-mêmes des maracasses avec des pots de yaourts

La séance s’est terminée par le traditionnel gouter africain composé de  cake aux fruits exotiques et de petits gâteaux aux épices.


 
  Copyright © 2011 Maison de la Négritude et des Droits de l'Homme - Tous droits réservés
Réalisation Torop.Net - Site mis à jour avec wsb.sw4torop.net - Plan du site - Infos légales
 

Maison de la Negritude et des droits de l'homme de Champagney Logo Maison de la Négritude et des droits de l'homme